Venir à Dieu de la bonne manière

2 Timothée 2.15 : « Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n'a point à rougir, qui dispense droitement la parole de la vérité ».

L'apôtre Paul encourage Timothée à faire des efforts dans sa manière de se présenter à Dieu et lorsque nous venons dans la présence de Dieu, lorsque nous venons à sa rencontre, de quelle manière nous présentons-nous ?

Faisons tous nos efforts pour venir au Seigneur comme un homme éprouvé. Le terme homme est utilisé pour celui qui a connu une croissance et la croissance passe forcément par des épreuves, des difficultés, des tempêtes. Sortant de ces circonstances, on en ressort plus grands, plus forts, bonifiés par le Seigneur. Nous avons besoin de vivre une croissance spirituelle et les épreuves, les difficultés sont permises par Dieu afin de nous aider à grandir. Sans ces temps difficiles dans nos vies ou les rejetant, nous ne restons que des enfants spirituels. Mais l'apôtre le dira autant pour les frères que pour les sœurs : Soyez des hommes. Dans le sens d'être dans la condition, l'état d'homme fait, de femme accomplie. Paul parle d'être un homme éprouvé. Littéralement un homme approuvé, accepté. Ce terme était surtout utilisé pour les pièces de monnaie qui étaient faites à partir d'un modèle. Notre modèle est et sera toujours Jésus. Ce n'est pas de ressembler à un homme qui nous permettra d'être approuvé de Dieu mais par un profond désir de ressembler uniquement à Jésus.

Faisons tous nos efforts pour venir au Seigneur comme un ouvrier. Si nous avons besoin de se laisser travailler par Dieu afin d'être des hommes éprouvés, approuvés, nous devons aussi travailler et être des ouvriers, littéralement des travailleurs. Mais que tout ce que nous fassions serve à la gloire de Dieu, à l'œuvre de Dieu. L'ouvrier que Dieu cherche est celui ou celle qui n'aura pas à rougir de son travail pour Dieu. Il y a un appel à bien remplir la tâche que Dieu nous confie, à être sérieux dans le service de Dieu et à faire valoir ce qu'il nous a donné afin de ne pas être honteux devant le Seigneur comme l'a été le dernier serviteur dans la parabole des talents. Le Seigneur nous invite à ne pas se relâcher dans notre travail. Mais cet appel à ne pas se relâcher n'est pas tant dans ce qui est visible mais dans le domaine spirituel et notamment avec quelle disposition de cœur nous œuvrons pour le Seigneur. Dieu n'attend pas forcément des résultats comptables mais il cherche des serviteurs fidèles et c'est dans notre fidélité que nous ne devons pas nous relâcher.

Faisons tous nos efforts pour venir au Seigneur comme de bons dispensateurs. Enfin l'apôtre Paul exhorte Timothée à continuer de dispenser la parole de la vérité. Et la meilleure prédication reste notre témoignage. Nous sommes une lettre lue et au-delà de nos mots ce sera notre vie, nos attitudes, nos prises de positions, nos réactions qui parleront beaucoup plus. Que nous puissions dispenser la vérité par notre témoignage. Mais nous devons le faire droitement. Il y a une vive exhortation à ne pas se détourner de la parole de Dieu qui est la vérité. A plusieurs reprises il est question de ne pas s'en détourner ni à droite ni à gauche. Que nous puissions rester droit dans la lecture de la parole mais rester droit dans l'annonce de cette parole. C'est ainsi que nous pourrons nous présenter devant Dieu sans crainte.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout