La Pentecôte et l'effusion de l'Esprit de Dieu

Actes 2.2 : « Tout à coup il vient du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit tout la maison où ils étaient assis ».


En cette période de la Pentecôte, on veut se rappeler de ce que les disciples ont vécus dans la chambre haute. L'effusion de l'Esprit. Et le Saint-Esprit se répand et se manifeste sous trois formes : par un bruit audible, par des langues de feu visibles, par l'expression orale du parler en langues. Souvent nous voulons parler, souvent nous voulons voir mais Dieu respecte un ordre bien précis et si on veut vivre les manifestations du Saint-Esprit, nous devons d'abord être prompt à l'écouter.


Un bruit qui vient du ciel

Le bruit qui se fait entendre vient du ciel et ne vient pas de la terre. Pourtant, Jérusalem était une ville en pleine activité. Des pèlerins venaient de partout et amenaient beaucoup de mouvements dans la ville. Et au milieu de tout ce tumulte, les disciples s'étaient rassemblés à part pour prier, dans le but d'entendre Dieu.

Nous avons tellement tendance à nous attacher aux bruits de la terre, à nous laissons influencer par les sollicitations extérieures, à nous laisser absorber par toutes les voix qui nous entourent.

Il y a des bruits agréables comme le bruit des divertissements ou le bruit des plaisirs. Il y a aussi des bruits moins agréables comme les bruits de guerre, les bruits de conflits, les bruits de révoltes sociales, les bruits de querelles ou des épreuves. Mais tous ces bruits nous empêchent d'entendre Dieu et nous avons besoin comme les disciples de prendre position devant Dieu et de chercher Dieu ensemble, de se mettre à part, de se rassembler pour prier.

Dieu fait encore entendre le bruit de son Esprit mais tous ne l'entendent pas. Elie a su entendre le bruit qui annonçait la pluie, Achab n'a rien entendu. Nous avons besoin de tendre l'oreille, non vers les bruits de la terre mais vers le ciel. Cette oreille attentive se forme et se cultive lorsqu'on rassemble, lorsqu'on prie, lorsqu'on cherche Dieu.

C'est là que le Saint-Esprit pourra se faire entendre.


Un bruit de vent impétueux

Ce bruit qui vient du ciel était semblable au bruit d'un vent impétueux. A chaque fois que ce mot impétueux est cité dans la bible, il y a une action déterminant de Dieu dans les vies.

Que ce soit pour Israël qui fait face à la mer Rouge, le vent va souffler avec impétuosité et ça va être déterminant pour la suite de leur marche vers la promesse. Jonas s'éloigne de Dieu, rejette le plan de Dieu mais Dieu le cherche et fait souffler un vent impétueux pour permettre à Jonas de faire un choix déterminant pour sa vie : marcher dans le plan de Dieu. L'apôtre Paul est aussi pris dans une tempête avec un vent impétueux mais l'impétuosité de ce vent sera déterminant pour le salut de toutes les personnes à bord et les habitants de l'île de Malte.

Dieu veut souffler de son vent impétueux dans nos vies, pas seulement pour expérimenter quelque chose de superficielle mais pour déterminer la suite de notre vie. Et que par l'action du Saint-Esprit, nous puissions marcher vers la promesse, marcher dans le plan de Dieu et marcher pour le salut des âmes.


Un bruit qui remplit la maison

Ce bruit vient du ciel, il est déterminant pour les vies et enfin il remplit la maison. Le Saint-Esprit a remplit la maison mais il veut remplir la maison de nos cœurs également.

Littéralement, remplir signifie remplir jusqu'au bord, combler, parfait. C'est exactement l'œuvre que le Saint-Esprit veut avoir dans les cœurs. Recevoir le Saint-Esprit qui vient du ciel va nous marquer, va être déterminant dans notre vie mais il va combler nos cœurs également.

On cherche tellement à combler nos vies et nos cœurs par beaucoup de choses vaines mais le Saint-Esprit est cette source qui veut abonder et combler les cœurs. Un cœur remplit du Saint-Esprit est un cœur comblé, un cœur qui vit dans le contentement.

Rappelons nous que Jésus promets la venue du Saint-Esprit, cet autre consolateur. Les disciples, orphelins de Jésus, avaient besoin d'être consolés et le Saint-Esprit va les combler. Nous avons besoin du Saint-Esprit pour combler notre vie, restaurer et consoler notre âme et nous remplir jusqu'à déborder. Comme cette veuve qui déverse de l'huile dans les vases qu'on lui présente et elle les remplit jusqu'à déborder. Présentons nous sans cesse devant le Seigneur afin que le Saint-Esprit nous remplisse jusqu'au bord. Laissons déborder le Saint-Esprit de nos cœurs.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout